Rédaction SRP, Auteur à SMART READING PRESS

Auteur : Rédaction SRP

brèves

Chine : le contrôle des catholiques se renforce

L'État chinois veut davantage contrôler les fidèles catholiques et demande à l'Église de lui fournir des données à leur sujet. Ainsi, dans la province du Henan(1), qui compte dix diocèses, les autorités municipales ont demandé aux églises de la province de leur transmettre des statistiques sur les fidèles, en particulier sur les familles pauvres. Lors d’une visite dans une église le 1er juillet dernier, les autorités locales ont remis au prêtre une circulaire contenant cinq règles à appliquer : transmettre aux autorités le nombre de fidèles ainsi que leurs antécédents, donner le signalement des mineurs entrant dans les espaces religieux, mettre en évidence dans les lieux de culte des listes des membres du clergé, poser de façon permanente le drapeau national, chanter l’hymne national lors de chaque cérémonie.
(1) La province du Henan, qui compte 2,4 millions de chrétiens, dont 300 000 catholiques (c’est la deuxième communauté catholique de Chine), est considérée comme le berceau de la civilisation chinoise.
Source : Aleteia

USA : Brett Kavanaugh nommé à la Cour suprême

Brett Kavanaugh
Le président Donald Trump a nommé le magistrat Brett Kavanaugh à la Cour suprême. Actuellement juge à la cour d'appel de Washington, ce catholique de 53 ans a été conseiller juridique de l'ancien président républicain George W. Bush. Il a défendu à plusieurs reprises la vie et la liberté religieuse de l’Église : dans le cadre de l'Obamacare, il a défendu les Petites Sœurs des Pauvres et d'autres organisations dirigées par des chrétiens qui ne souhaitaient pas financer la contraception ; sous l'administration Obama, il a défendu les Prêtres pour la vie contre l'obligation de signer un formulaire facilitant l'accès aux contraceptifs pour les employés des organisations religieuses. Avec lui, la Cour suprême comptera une majorité de cinq membres conservateurs contre quatre progressistes. Le choix de Kavanaugh doit encore être confirmé par un vote du Sénat. Donald Trump veut profiter de la courte majorité républicaine à la chambre haute du Congrès avant les élections de mi-mandat en novembre. L'enjeu étant capital, l'opposition démocrate veut se mobiliser en espérant réunir une minorité de blocage.
Source : Le Figaro

Syrie : enquête sur l’emploi de gaz innervant à Douma

L'attaque du 7 avril sur Douma, imputée aux forces gouvernementales syriennes par les Occidentaux, et à la suite de laquelle des témoignages avaient fait état du recours au gaz sarin, avait déclenché le 14 avril des frappes de Washington, Paris et Londres contre des installations du pouvoir syrien ainsi qu’un pic de tensions diplomatiques avec la Russie. L'équipe d'enquêteurs de l'OIAC (Organisation pour l'interdiction des armes chimiques) n'avait pu accéder aux lieux de l'attaque que le 21 avril, alors qu'elle était arrivée en Syrie le 14. Selon Radio Canada, la conclusion de ses recherches est négative : «Une équipe d'enquêteurs de l'organisation basée à La Haye a effectué plus d'une centaine de prélèvements sur sept sites à Douma, après avoir pu accéder aux lieux, plusieurs semaines après l'attaque du 7 avril dernier. Les résultats montrent qu'aucun agent innervant organophosphoré ni aucun résidu de ces agents n'ont été détectés. [...] En plus de résidus d'explosifs, différents composés chlorés ont été trouvés. […] Des médecins et secouristes avaient indiqué qu'une quarantaine de personnes avaient été tuées dans l'attaque, la plupart dans un immeuble sur le toit duquel avait atterri un cylindre. L'équipe d'enquêteurs travaille toujours à la localisation du cylindre et de sa provenance, a encore indiqué l'OIAC.»
Source : Radio Canada

Béthléem : la communauté chrétienne en forte diminution

Selon le Père Rami Asakrieh, curé de la paroisse Sainte Catherine de Bethléem, «le nombre des familles catholiques à Bethléem se réduit. Aujourd’hui, notre paroisse compte seulement 1 479 familles palestiniennes. Les chrétiens constituent 17 % de la population de la ville, alors que par le passé, ils étaient 90 %.» Les chrétiens ont été durement touchés économiquement par la fermeture des Territoires palestiniens par Israël. Située à moins de dix minutes de voiture de Jérusalem, Bethléem est depuis 2005 pratiquement isolée par le mur de sécurité. Les cas de fidèles en grande difficulté (chômage, dettes, dépressions, etc.) se multiplient. L’émigration s'est accélérée depuis le début de la seconde Intifada en septembre 2000 et toutes les familles chrétiennes ont une partie de leurs membres à l'étranger. «Les jeunes chrétiens palestiniens sont souvent très éduqués, presque tous ont de la famille à l'étranger, ce qui leur permet d'émigrer plus facilement quand les circonstances sont mauvaises ; ils parlent des langues étrangères et s'intègrent plus facilement dans leurs nouvelles sociétés», explique le docteur Bernard Sabella, sociologue à l'université de Bethléem. Le Père Rami ajoute que «nombreuses sont les organisations qui demandent des ressources financières au nom de Bethléem, mais aucun de nos paroissiens ne reçoit un centime provenant de ces organisations».
Source : Le Figaro

Décès du cardinal Jean-Louis Tauran

Jean-Louis Tauran
L’un des Français les plus haut placés au sein de la Curie romaine est mort le 5 juillet, à l’âge de 75 ans. Le cardinal Jean-Louis Tauran souffrait de la maladie de Parkinson et avait récemment été hospitalisé aux États-Unis. Né le 5 avril 1943, à Bordeaux, polyglotte, passionné de musique baroque, ce jeune vicaire d’une paroisse bordelaise remarqué pour la finesse de son intelligence, sa prudence, sa capacité de négociation et surtout sa discrétion, intègre l’université grégorienne, puis l’Académie pontificale (l’«école des nonces»), qui le forme à la diplomatie. Il est nommé au Liban en pleine guerre civile. En 1990, Jean-Paul II l’appelle à la tête de son «ministère des Affaires étrangères», ce qui lui vaut de parcourir les régions les plus chaudes de la planète et de traiter de nombreux dossiers sensibles dans l'ombre du pape polonais.
Alors qu’il est bibliothécaire et archiviste de l’Église, il est créé cardinal en 2003. Benoît XVI le nomme en 2007 président du Conseil pour le dialogue interreligieux, au pire moment de la crise de Ratisbonne. Au fil de rencontres et de colloques, il tisse des liens avec des dignitaires jordaniens, libanais, saoudiens. Ouvert au dialogue, mais ferme sur l’essentiel, il répète que ce qui menace le monde, «ce n’est pas le choc des civilisations, mais celui des ignorances et des radicalismes». En avril 2018, lors de sa dernière visite en Arabie saoudite (où la construction d’églises demeure interdite), il dénonce devant les autorités de Riyad et de la Ligue islamique mondiale «un système de deux poids deux mesures» imposé aux croyants, qui alimente à la fois l’islamophobie et la christianophobie, et il déclare que «toutes les religions doivent être traitées sans discrimination, parce que leurs fidèles, comme les citoyens qui ne professent aucune religion, doivent être traités sans discrimination.»
En tant que cardinal protodiacre, c'est lui qui avait annoncé au monde l'élection de François, le 13 mars 2013. L'Église catholique perd donc un grand cardinal, un diplomate de classe mondiale, mais aussi un chrétien d'une grande humilité et d'une foi remarquable.
Sources : Le Monde, Le Figaro

Recevoir la Smart Reading Press

bouton d'inscription

vidéos récentes

Faites un don

button(1)

Actualités AFCP

Toute l'actualité est ici


encart des sessions

Renseignements et préinscription sur asso-afcp.fr

Actualités IKW

Toutes les informations sont ici


Découvrez la formation proposée par l'institut IKW !

Vous pouvez trouver les dates de formation et consulter le nouveau dépliant sur le site de l'AFCP.


Témoignages d'étudiants de l'IKW

Recevez la Smart Reading Press

Inscrivez votre courriel pour être informé de chaque publication hebdomadaire.

Merci pour votre inscription ! Une demande de confirmation va vous être envoyée par courriel.