Chers amis lecteurs,

Bonne nouvelle : la SRP redémarre ! Vous l’attendiez, vous guettiez sa reparution après une longue interruption. La voici ! Lecteurs de longue date ou nouveaux lecteurs, vous y trouvez un moyen de nourrir votre réflexion sur les événements qui marquent notre vie quotidienne. Lorsqu’un titre capte votre attention et que vous nous faites la confiance de lire l’article, vous savez que, d’accord ou non avec nous, votre jugement aura été éclairé.

La SRP est un journal et non une revue. Comme journal, elle doit faire attention aux sollicitations immédiates et rester vigilante pour détecter les événements qui vont peser sur notre vie dès aujourd’hui et à plus long terme. Elle a besoin de se dégager de l’émotion du moment et de replacer l’actualité dans la continuité de la vie humaine, sociale et religieuse. C’est ce qu’elle essaye de faire, semaine après semaine.

Quelle est la finalité de la SRP ? En termes journalistiques, l’on dirait plutôt : quelle est sa ligne éditoriale ? La SRP ne tente pas d’accrocher ses lecteurs en mettant en avant les nouvelles qui sollicitent l’imaginaire. Nous ne cherchons pas à étonner, à éveiller les passions, mais à former la réflexion de l’intelligence en facilitant son jugement. Ce jugement doit s’opérer à la lumière des vérités fondamentales, que nous recevons de plusieurs sources : l’Histoire sociale, l’expérience, la Philosophie morale et politique, la foi et l’enseignement de l’Église. Ils sont notre lumière. Ce sont eux qui nourrissent l’analyse de l’actualité que nous vous proposons chaque semaine.

Cette ligne éditoriale, nous ne l’abandonnerons pas. Nous continuerons à avancer sur la même voie. Mais, pour continuer, nous avons absolument besoin de vous. Publier chaque semaine une SRP ne se fait pas sans moyens : un comité de rédaction, des rédacteurs, une secrétaire de rédaction, un maquettiste, des équipements bureautique, des sources d’information générale fournies par la lecture de la presse… Nous ne pouvons plus faire face à ces dépenses. En clair, aujourd’hui, c’est la survie de la SRP qui est en jeu.

Une presse libre ne peut exister sans ses lecteurs. L’appel que nous vous adressons est déterminant pour l’avenir de la SRP à très court terme. Votre réponse est urgente !

Vous aimez la SRP. Soutenez-la. Les modalités de don vous sont indiquées dans le bulletin joint à cette lettre.
Espérant continuer le chemin avec vous, nous vous remercions de tout cœur.

Aline Lizotte

 

>> Revenir à l’accueil