Bouton des brèves

Nouvelles du monde

France : une excellente analyse du rapport Sauvé

On trouve sur le site de TVLibertés une interview intitulée «Ombres et falsifications du rapport Sauvé», une excellente analyse critique du rapport de la CIASE sur les abus dans l’Église. Jacques Bonnet, ancien contrôleur général des armées, qui a pendant vingt ans rédigé et supervisé ce type de rapport, y remet en cause le caractère très discutable de la méthode adoptée par la CIASE, méthode débouchant sur des chiffres tout à fait contestables et des recommandations inacceptables. Entre autres, on apprend la façon surprenante dont sont généralement menés les sondages, méthode qui laisse pour le moins perplexe sur leur fiabilité quel qu’en soit le sujet…
Source : TVlibertés

Chine : le prélèvement d’organes, une véritable industrie

Des groupes de défense des droits de l’Homme ont lancé une campagne intitulée «#NotFromChina Pledge», qui consiste à s’engager personnellement à ne pas recevoir de greffe d’organe de Chine en cas de problèmes de santé, afin de ne pas contribuer à la pratique du prélèvement forcé d’organes, une pratique effectuée à l’échelle industrielle sur des prisonniers d’opinion et qui représente des milliards de dollars de profit pour le régime chinois.

En 2019, une enquête menée par un organisme indépendant a en effet établi que le régime chinois faisait des prélèvements d’organes forcés sur des prisonniers de conscience depuis des années, à une échelle qualifiée d’industrielle. Les victimes sont des adhérents du Falun Gong (également connu sous le nom de Falun Dafa), une pratique spirituelle dont les pratiquants sont systématiquement persécutés par le Parti communiste chinois depuis 1999. Les Ouïghours et d’autres minorités persécutées dans le Nord-Ouest de la Chine en sont également victimes, de même que les Tibétains et les membres des «églises de maison» chrétiennes (églises non officielles).

Le responsable de l’enquête a indiqué devant le Parlement européen que le régime chinois pouvait tirer jusqu’à un demi-million de dollars par corps. On estime que 60 000 à 100 000 transplantations ont lieu en Chine chaque année, ce qui dépasse de loin le chiffre officiel de 10 000 avancé par le régime.
Source : Epoch Times

La première cause de décès dans le monde en 2021

Croix par millions

La première cause de décès dans le monde en 2021, ce n’est pas le Covid, mais l’avortement, avec près de 43 millions de bébés à naître tués dans le ventre de leur mère. Dans le même temps, 8,2 millions de personnes sont mortes du cancer, 5 millions du tabagisme, 1,7 million du VIH/sida, 1,3 million d’accidents de la route et 1 million de suicides. Si l’on additionne tous les décès dans le monde dus à des causes autres que l’avortement, on obtient un chiffre de 58,7 millions, ce qui signifie que les avortements ont représenté un peu plus de 42 % de tous les décès en 2021. Selon l’OMS, les décès dans le monde dus au coronavirus en 2021 s’élevaient à environ 3,5 millions.

Ces chiffres sont établis par le site Worldometer, qui tient tout au long de l’année le compte des principales statistiques mondiales (population, naissances, décès, mais aussi automobiles produites, livres publiés, émissions de CO2, etc.). Il enregistre le nombre total d’avortements pratiqués dans le monde sur la base des dernières statistiques publiées par l’OMS.
Source : Worldometer

USA : des groupes catholiques contestent le mandat fédéral sur la transition de genre

Plusieurs hôpitaux catholiques, une université catholique et les sœurs de Mercy, qui dirigent des cliniques de santé, ont déposé auprès de la Cour d’appel du huitième circuit des États-Unis une contestation du mandat fédéral concernant les procédures de transition de genre. Ils poursuivent un combat qu’ils avaient déjà gagné lorsque deux tribunaux fédéraux inférieurs avaient annulé le «mandat transgenre(1)» de la Loi sur les soins abordables, estimant qu’il s’agissait d’une violation de la Loi sur la restauration de la liberté religieuse. L’administration Biden a fait appel des deux décisions.

Le cabinet d’avocats Becket, qui représente certains de ces groupes catholiques, évoque cette affaire comme la contestation d’une politique qui «menace les médecins, les hôpitaux et les cliniques catholiques de pénalités de plusieurs millions de dollars pour discrimination sexuelle s’ils ne pratiquent pas les procédures controversées de transition de genre» : le Gouvernement fédéral «n’a pas à forcer les médecins à effectuer des procédures controversées qui pourraient être profondément nocives pour les patients».

(1) En 2016, le Gouvernement fédéral a commencé à mettre en œuvre un mandat exigeant que les médecins effectuent des procédures de transition de genre sur tout patient, y compris les enfants, et a exigé que les compagnies d’assurance privées (à l’exception des plans gérés par Medicare et Medicaid) et de nombreux employeurs couvrent la thérapie de réassignation de genre ou s’exposent à de graves pénalités et à des poursuites judiciaires.
Source : The Tablet

Inde : 2021, l’année la plus violente pour les chrétiens

Selon l’Agence Fides, l’année 2021 a été «l’année la plus violente» de l’histoire pour les chrétiens en Inde, enregistrant pas moins de 486 épisodes de violence et de haine perpétrées le plus souvent par des groupes extrémistes hindous. Les plaintes déposées à la suite de ces incidents révèlent plus d’un incident par jour (près de 500 cas en 2021).

«L’atmosphère de haine propagée par certaines actions et certains discours de certains groupes et la fausse propagande sur les conversions prétendument frauduleuses semblent encourager les éléments antisociaux à commettre des violences. La promulgation de lois au nom de la liberté religieuse aggrave la situation. Il ne serait pas exagéré de dire que ces incidents sont des actes bien orchestrés et planifiés par certains groupes visant à diviser le pays sur la base de la religion», a déclaré un observateur.

Dans presque tous les incidents signalés, des groupes d’autodéfense d’extrémistes religieux ont fait irruption dans des assemblées religieuses. Comptant sur l’impunité, ces militants ont menacé et agressé physiquement les personnes présentes, avant de les livrer à la police sous l’accusation de conversions forcées. La police refuse d’enquêter sur les agressions anti-chrétiennes et de poursuivre les coupables.
Source : Agence Fides

La «Bible manuscrite» : un fruit du confinement

Bible enluminée

En mai 2020, en plein confinement, l’Alliance biblique française lançait la réalisation collective d’une «Bible manuscrite» ou «Bible des confinés» en invitant tous ceux qui le souhaitaient à recopier, illustrer, enluminer un chapitre du Nouveau Testament ou des Psaumes. La traduction proposée était celle de la Bible Nouvelle Français courant, accessible sur internet. Plus de 500 personnes – des personnalités connues (le président du Sénat Gérard Larcher, Mgr Éric de Moulins-Beaufort, président de la Conférence des évêques de France, Mgr Emmanuel, président de l’Assemblée des évêques orthodoxes de France, …) aussi bien que des anonymes de tous horizons – ont participé à la réalisation de cette Bible en enluminant et en recopiant le livre des Psaumes et le Nouveau Testament.

Composée d’écritures manuscrites, d’illustrations et de mises en page très diverses, cette Bible a été éditée en version imprimée sur le site des éditions Bibli’O. L’exemplaire original, présenté le 12 janvier au Collège des Bernardins (Paris), pourra circuler dans les Églises, les paroisses et faire l’objet d’une présentation accessible à tous. Sa location est possible, sur réservation. Toutes les informations se trouvent sur le site internet dédié à la Bible manuscrite : www.biblemanuscrite.fr.
Source : Alliance biblique

 

>> Revenir à l’accueil