Bouton des brèves

Église : les grands événements de 2022

Sur l’agenda de l’Église sont déjà inscrits un certain nombre d’événements importants pour l’année 2022. Voici les principaux :

Voyages du pape François

L’indien George Jacob Koovakad, nouveau coordinateur des voyages papaux, et son équipe travaillent sur plusieurs voyages. Parmi eux, certains ont déjà été annoncés, comme le Liban et la RDC, pendant l’été. Le pape pourrait également se rendre à Compostelle début août et en Hongrie en décembre. François a également annoncé qu’il avait accepté une invitation au Canada, où il se rendrait à l’automne. Son voyage au Timor-Oriental et en Papouasie-Nouvelle-Guinée, planifié avant la pandémie, est toujours à l’ordre du jour.

Le pape doit se rendre à Florence le 27 février, pour rencontrer les maires et les évêques de toute la Méditerranée.

Consistoire

Le nombre d’électeurs en cas de conclave repassera début janvier sous la barre symbolique des 120. Le pape devrait donc créer une nouvelle série de cardinaux au tout début de l’année.

Réforme de la Curie

La publication d’une nouvelle Constitution, censée acter la réforme de la Curie, pourrait avoir lieu lors de la fête de la chaire de saint Pierre Apôtre, le 22 février prochain. La révision juridique du document, attendu depuis plusieurs années, serait terminée.

Synode sur la synodalité

Lancé en octobre dernier, le Synode sur la synodalité se poursuivra tout au long de 2022 et jusqu’à fin 2023. Sa phase diocésaine va continuer pendant la première moitié de l’année, afin de permettre une «plus grande opportunité de vivre une expérience authentique d’écoute et de dialogue». Les conférences épiscopales auront ainsi jusqu’à mi-août pour faire remonter à Rome les résultats de cette phase. S’ouvrira ensuite une phase continentale, avant l’étape romaine finale, en octobre 2023.

Poursuite du Chemin synodal allemand

Commencé en 2020, ce parcours sera prolongé jusqu’à début 2023. Ses débats seront particulièrement scrutés à Rome, les discussions s’orientant vers certaines prises de position en contradiction avec l’enseignement de l’Église sur l’ordination de femmes, la bénédiction de couples de même sexe, la possibilité pour les prêtres de se marier.

Rencontre mondiale des familles

Initialement prévue pour l’été 2021, repoussée en raison de la pandémie, la 10e rencontre mondiale des familles est programmée du 22 au 26 juin 2022 à Rome. En parallèle auront lieu des «initiatives locales dans les diocèses du monde entier», afin que chaque diocèse puisse «être le centre d’une rencontre locale pour ses propres familles et communautés».

Canonisation du bienheureux Charles de Foucauld

Charles de Foucauld

La canonisation du «frère universel» aura lieu à Rome le 15 mai 2022. Un miracle obtenu par son intercession a été reconnu en mai 2020. Le même jour, doivent être canonisés au moins six autres bienheureux, dont le prêtre français César de Bus, fondateur de la congrégation des Pères de la doctrine chrétienne et la bienheureuse religieuse française Marie Rivier, fondatrice des Sœurs de la Présentation de Marie.

Le 22 mai aura lieu à Lyon la béatification de Pauline Jaricot, à l’origine des Œuvres pontificales missionnaires. Le pape Jean-Paul Ier devrait être béatifié en septembre.

♦♦♦

Notons également, pour la France, la parution des rapports sur les frères Thomas et Marie-Dominique Philippe, coupables de nombreux abus, prévue en 2022. Plusieurs commissions ont été mises en place pour enquêter sur ces faits : une commission pluridisciplinaire par les Frères de Saint-Jean, une commission historique et une commission théologique par les Dominicains, et une commission pluridisciplinaire par la communauté de l’Arche. Elles devraient permettre de déterminer l’étendue de l’influence des frères Philippe et de leurs dérives abusives, et de quelle façon elles ont pu perdurer pendant des décennies.

>> Revenir à l’accueil