Le Vatican vieillissant

En décembre 2014, lors de ses traditionnels vœux de fin d’année à la Curie, le pape François prononçait un discours remarqué, appelant chacun à lutter contre une liste de quinze maladies spirituelles, et demandant à tous les membres des dicastères et organismes du Saint-Siège qui l’assistent d’y résister et de se convertir. Parmi ces pathologies, la «maladie de se penser immortel», qui pourrait bien menacer une Curie vieillissante si des mesures de renouvellement se font attendre.

Lorsqu’il fut élu le 13 mars 2013, à l’âge de 76 ans, peu de gens, y compris le pape lui-même, s’attendaient à ce que son pontificat dure aussi longtemps. Sur le point d’entreprendre son premier voyage papal à l’étranger depuis plus d’un an et mises à part ses crises récurrentes de sciatique douloureuse, François semble être en relativement bonne santé pour ses 84 ans. Déjà, la durée de son pontificat a dépassé celle du pape Benoît XVI : à la date du 16 février, François a dirigé l’Église pendant 2 868 jours, son prédécesseur en ayant passé 2 867 sur le siège de Pierre.

Actuellement, près de la moitié des départements les plus importants de la Curie romaine sont dirigés par des prélats ayant dépassé l’âge théorique de la retraite (75 ans). Il en va de même pour un certain nombre de responsables d’académies et de commissions pontificales. Sur les 22 plus importants dicastères de la Curie romaine (à l’exclusion des académies et commissions pontificales et du gouvernorat de l’État de la Cité du Vatican), neuf sont dirigés par des cardinaux ou des évêques qui pourraient être maintenant à la retraite.

L’un des plus influents d’entre eux est le cardinal Marc Ouellet, 76 ans, qui est préfet de la Congrégation pour les évêques depuis 2010 et qui a donc rempli deux mandats de cinq ans, ce qui a récemment suscité des spéculations sur le fait que le pape pourrait envisager de faire appel au cardinal Blase Cupich pour le remplacer. Mgr cardinal Cupich, archevêque de Chicago, s’est récemment distingué par une tentative de division au sein de la Conférence épiscopale américaine qui se solda par un échec, et le pape pourrait le faire venir à Rome.

Un autre préfet en âge de prendre sa retraite est le cardinal Luis Ladaria, qui a eu 77 ans en avril et qui dirige depuis 2017 la Congrégation pour la doctrine de la foi, un département parmi les plus importants. Mgr Ladaria est connu pour avoir de bons rapports avec le pape François ; il est donc tout à fait possible que celui-ci le garde comme préfet jusqu’à la fin de son mandat de cinq ans en juillet 2022.

Il est moins probable que le cardinal Beniamino Stella, préfet de la Congrégation pour le clergé, reste en poste aussi longtemps. Proche confident du pape François, qui l’a élevé au rang de cardinal évêque– le rang le plus prestigieux du Collège des cardinaux – l’année dernière, il aura 80 ans en août.

De même, Mgr Pio Vito Pinto, doyen de la Rote Romaine et également proche du Pape, aura 80 ans fin mars et devrait être remplacé prochainement.

Parmi les autres prélats qui ont plus de 75 ans et qui dirigent des dicastères principaux, citons le cardinal Robert Sarah, préfet de la Congrégation pour le Culte divin et la Discipline des Sacrements, qui aura 76 ans en juin. Malgré ses différends avec le pape, il pourrait être maintenu en poste jusqu’à la fin de son deuxième mandat de cinq ans en 2024.

Autres hauts responsables de la Curie vieillissants : le cardinal Giuseppe Versaldi, 77 ans, préfet de la Congrégation pour l’éducation catholique, le cardinal Mauro Piacenza, 76 ans, préfet de la Pénitencerie apostolique et le cardinal argentin Leonardo Sandri, qui va bientôt terminer son troisième mandat de cinq ans en tant que préfet de la Congrégation pour les Églises orientales et qui aura 78 ans en novembre.

Parmi les responsables des conseils pontificaux, le cardinal Gianfranco Ravasi, nommé président du Conseil pontifical de la culture par Benoît XVI en 2007, aura 79 ans en octobre et semble promis à une retraite imminente.

Même au-delà des grands dicastères, les responsables de la Curie, la tendance est à la prolongation. Le cardinal Giuseppe Bertello, président du gouvernorat de l’État de la Cité du Vatican, sera probablement remplacé cette année, puisqu’il aura 79 ans le 1er octobre, le jour même où il achèvera deux mandats de cinq ans.

En ce qui concerne les académies pontificales, Mgr Marcelo Sánchez Sorondo, le chancelier argentin de l’Académie pontificale des sciences, aura 79 ans en septembre, tandis que Mgr Vincenzo Paglia, le président controversé de l’Académie pontificale pour la vie, aura 76 ans en avril. Le cardinal Sean O’Malley, président de la Commission pontificale pour la protection des mineurs, aura 77 ans en juin et pourrait donc être contraint de prendre sa retraite de la Curie.

Enfin, le cardinal Angelo Comastri, président de la Fabrique de Saint-Pierre, qui dirige la basilique Saint-Pierre mais ne fait pas officiellement partie de la Curie romaine, a 77 ans et devrait bientôt quitter ce poste qu’il occupe depuis 2005.

D’autres hauts fonctionnaires se rapprochent également de l’âge de la retraite, notamment le cardinal Kevin Farrell, 73 ans, préfet du Dicastère pour le laïcat, la famille et la vie, et le cardinal Marcello Semeraro, 73 ans également, préfet de la Congrégation pour les causes des saints et secrétaire du Conseil des cardinaux conseillant le pape sur la réforme curiale.

Ce nombre relativement important de prélats à la tête de dicastères du Vatican après l’âge de la retraite est inhabituel et laisse présager un renouvellement important de la direction de la Curie dans les mois ou les années à venir. Cette ancienneté actuelle des hauts fonctionnaires qui entourent le pape n’est pas sans rapport avec la future constitution apostolique pour la Curie romaine, Prædicate Evangelium, qui est à l’étude par le Conseil des cardinaux depuis huit ans. Cette constitution devrait être publiée avant la fin de l’année, et il est fort possible qu’un nombre important de changements de personnel de haut niveau coïncident avec cette réforme ou la suivent rapidement.

Rédaction SRP

Photo : Dnalor 01 / Wikimedia Commons

Source : National Catholic Register

 

Télécharger le texte de cet article icône de fichier

>> Revenir à l’accueil