Livre de Philippe Martin

Dans son livre Les religions face aux épidémies, Philippe Martin, professeur d’Histoire moderne à l’Université de Lyon 2, spécialiste du fait religieux, retrace la manière dont les religions ont combattu les épidémies, depuis la peste noire jusqu’au Covid-19, en passant par le choléra, tout en étant façonnées par elles.

Pourquoi, en passant du corps humain au corps social, l’événement épidémique provoque-t-il immanquablement un séisme religieux ? Comment engage-t-il simultanément toutes les figures de la Providence divine, punisseuse, guérisseuse, horlogère, éthique ou miséricordieuse ? Comment divise-t-il profondément toutes les confessions, les forçant à penser et à agir autrement ?

De la peste antique et médiévale au coronavirus contemporain, en passant par les varioles, les choléras et les grippes modernes, sans oublier le persistant sida, de Paris, Rome, Boston à Istanbul, Moscou, Islamabad, des cathédrales gothiques aux pagodes bouddhiques en passant par les synagogues sépharades et les mosquées chiites, c’est un panorama impressionnant du face-à-face historique et mondial des religions face à l’irruption d’un mal invisible, incompréhensible et implacable.

Cette étude montre que nous n’avons rien inventé. Mobilisations sanitaires, mesures préventives, ritualisations collectives, discordances scientifiques, recherches de boucs émissaires, réflexes complotistes, contestations populaires : le clerc d’Église d’autrefois et le clerc d’État d’aujourd’hui ont à affronter la même crise de l’explication, de la certitude, de la résilience. Et ils le font avec les mêmes moyens, car tous deux doivent restaurer la croyance, ici sacrée, là séculière.

Philippe Martin, Religions et pandémies. De la Peste au Covid-19, Cerf, 2020.

Élisabeth Voinier

 

>> Revenir à l’accueil