Bouton de la rubrique Focus

Une tragédie qui peut réveiller la conscience religieuse de l’homme moderne

Pyramide des âges française

Le directeur des ressources humaines des hôpitaux de l’Œuvre de Saint Jean de Dieu en Italie du Nord, plongé en pleine crise sanitaire, s’exprime dans un entretien à La Croix : «Nous sommes dans le désert, dans un grand moment de solitude. Nous est posée de manière brutale la question essentielle : qu’est-ce qui te manque réellement pour vivre ? Le ciné, l’apéro, les achats divers ? Ou bien est-ce les visages ? Cette tragédie peut réveiller la conscience religieuse de l’homme moderne. Les autres années, il s’agissait de prendre de bonnes résolutions, nous appelions cela des “petites fleurs” (fioretti). […] Nous traversons une période historique, unique, qui nous fait entrer concrètement dans l’exigence de l’espérance. Il ne s’agit plus d’un idéal, mais d’éprouver la gratuité de la charité. […] On reconnaît les racines chrétiennes de l’Europe dans ces temps d’épreuve : sans cela, il serait impossible de faire face.»
Source : La Croix

2020 : année de basculement démographique

On ne sait pas encore si le COVID-19 aura une incidence sur la pyramide des âges, mais cette crise survient dans un moment particulier, l’année 2020, qui marque un basculement démographique au niveau mondial : pour la première fois, les + 65 ans sont plus nombreux que les jeunes (- 4 ans) ; l’âge médian des Chinois est plus élevé que celui des Américains ; les urbains sont plus nombreux que les ruraux. Le vieillissement de la population mondiale masque des écarts de plus en plus spectaculaires : l’âge médian au Niger est de 15,2 ans, contre 48,4 au Japon. C’est le continent eurasiatique qui vieillit le plus vite, l’Europe mais aussi la Chine.
La croissance démographique n’est cependant pas un atout en soi, tout dépend de la manière dont le pays gère son potentiel. L’Amérique aimante les énergies, d’autres régions du monde n’offrent pas de débouchés à leur propre vitalité (en Algérie, plus de la moitié de la population a moins de 20 ans). La ville est perçue, partout dans le monde, comme un lieu où l’on améliore ses conditions de vie : même les bidonvilles paraissent plus enviables que les campagnes. Enfin, les migrations vont s’accentuer : selon des prospectives de l’Union européenne, à l’horizon 2050, de 700 000 à 1 million d’Africains devraient venir chaque année en Europe.
Source : Bruno Tertrais, Le choc démographique, Odile Jacob, 2020.

États-Unis : batailles judiciaires autour de la suspension des IVG pendant l’épidémie de COVID-19

Une décision de la Cour d’appel de l’État du Texas a autorisé le maintien en vigueur d’un décret qui suspend les avortements le temps de la pandémie de coronavirus. Le décret avait été suspendu en première instance. Le procureur général du Texas a salué cette décision, estimant qu’elle «donne la priorité à juste titre à l’approvisionnement en fournitures et en équipements de protection pour les professionnels de santé qui en ont besoin». Cette affaire est le premier recours à atteindre la cour d’appel, mais plusieurs autres pourraient suivre. Les juges fédéraux de l’Alabama et de l’Ohio ont également bloqué lundi les ordonnances des États interdisant les procédures médicales non essentielles. Un autre recours est en attente en Oklahoma. Et d’autres États, dont le Mississippi et le Kentucky, qui ont également choisi d’émettre de telles ordonnances, pourraient faire face à des contestations. Mais celles-ci ne sont pas systématiques. Ainsi, le Planned parenthood de l’Indiana et du Kentucky a déclaré qu’«il se conformerait au décret du gouverneur de l’Indiana de reporter ou d’annuler toutes les procédures facultatives ou non urgentes, dont les avortements, afin d’économiser le matériel médical».
Source : Gènéthique

Décès d’André Clément, premier doyen de l’IPC

Alors que l’IPC (Institut de philosophie comparée, aujourd’hui Facultés libres de philosophie et de psychologie) fête cette année son cinquantenaire, André Clément a rendu son âme à Dieu le vendredi 27 mars. Né le 15 avril 1930, frère de Marcel, philosophe et directeur de L’Homme Nouveau, André Clément partit en 1949 au Canada sur les conseils de Marthe Robin pour suivre des études de philosophie à l’Université Laval de Québec, auprès de ces grands disciples d’Aristote et de saint Thomas d’Aquin que furent Charles de Koninck, Maurice Dionne et Jacques de Monléon. Ils lui transmirent non seulement la soif de la sagesse, mais une approche respectueuse de l’ordre de l’intelligence humaine dans l’apprentissage de la philosophie. Il y soutint sa thèse de doctorat en philosophie en 1954. Il fut d’abord chef d’entreprise et créa le collège des métiers des compagnons du devoir à Paris.
À la demande de son frère et d’Aimé Aubert, alors président de l’Association de parents pour l’Enseignement supérieur libre, il prit en 1969 la tête du tout nouvel institut de philosophie, fondé pour répondre à la révolution en cours dans l’université. Il y mit en œuvre ce qu’il avait lui-même reçu de ses maîtres au cours de ses études au Canada. Homme de conviction et de caractère, il consacra au moins vingt-cinq années de sa vie à former des hommes libres, qui puissent poursuivre leur propre quête dans le service de Dieu et de la vérité. Il suscita ainsi toute une génération de personnalités qui, dans de nombreux domaines, par leur pensée et leur action, ont imprimé leur marque à notre époque. RIP.
Sources : L’Homme nouveau, Famille chrétienne

 

>> Revenir à l’accueil