Facebook Twitter Linkedin Whatsapp
Bouton de la Rubrique Grand Angle

Jean-Paul II bientôt co-patron de l’Europe ?

Dans une lettre adressée aux évêques du monde entier, Mgr Gadecki demande que saint Jean-Paul II, en raison de ses efforts pour faire tomber le rideau de fer et réunir l’Europe occidentale avec l’Europe centrale et orientale, soit déclaré co-patron de l’Europe. L’épiscopat polonais demande également que saint Jean Paul II soit proclamé docteur de l’Église.

Jean-Paul 2

Mgr Gadecki écrit : «Cinquante ans de domination soviétique en Europe centrale et orientale ont peint dans l’esprit de beaucoup de gens une image de l’Europe composée uniquement de l’Allemagne, de la France, du Royaume-Uni, de l’Italie et des pays scandinaves. On pourrait dire que Jean-Paul II a « sorti » la moitié de l’Europe de la « non-existence », [ramenant] le grand et merveilleux héritage des racines culturelles et chrétiennes [de l’Europe]».

Le prélat polonais rappelle les hauts faits de Mgr Wojtyla contre les communistes, alors qu’il était archevêque de Cracovie, puis son rôle en tant que pape dans la chute du rideau de fer. Il ajoute : «Le pape polonais savait que la crise culturelle actuelle est un appel d’époque à un retour judicieux à l’héritage historique commun qu’est le christianisme. À cet égard, le saint pape est devenu […] un protecteur des valeurs européennes qui constituent un fondement inamovible de la civilisation moderne. […] Vingt-sept ans de pontificat du pape Jean-Paul II ont constitué une percée pour l’Église et le monde, tant en ce qui concerne ses enseignements que son influence sociale».

Quant au doctorat demandé, un simple regard sur l’ampleur de l’enseignement de Jean-Paul (on estime à 6 000 le nombre de textes qu’il a écrits en vingt-six ans de pontificat), suffirait à le justifier, et plus encore la nouveauté, la richesse et la profondeur de sa théologie du corps. En 2 000 ans d’existence, l’Église ne compte qu’une trentaine de «docteurs», un terme qui désigne les théologiens, philosophes ou écrivains ayant enrichi significativement sa doctrine, tant au plan philosophique que théologique et spirituel.

L’Europe compte actuellement sept saints co-patrons : saint Benoît de Nursie, saints Cyrille et Méthode, sainte Brigitte de Suède, sainte Catherine de Sienne, sainte Thérèse-Bénédicte de la Croix (Édith Stein), sainte Jadwiga (Hedwige) de Pologne. Il dépend donc actuellement de la volonté de François que Karol Wojtyla devienne le huitième.

Rédaction SRP

Source : CNA

Photo : Jolanta Dyr / Wikimedia Commons

>> Revenir à l’accueil