Facebook Twitter Linkedin Whatsapp
Bouton de la Rubrique Grand Angle

Le Noël du cardinal Pell

Prison de Melbourne

La veille du saint jour de la Nativité, une vingtaine de catholiques des environs de Melbourne se sont rassemblés à 20 heures devant la prison de Melbourne pour chanter des chants de Noël traditionnels et des chants australiens populaires pour le cardinal George Pell, enfermé dans une cellule minuscule de la sinistre Melbourne Assessment Prison, afin de prier pour lui, pour les autres détenus et pour le personnel de la prison. Ils ont écrit des messages de soutien et des vœux de Noël dans un exemplaire du recueil de chants de Noël, qui a été laissé pour Mgr Pell à la réception de la prison. «Nous voulions juste que le cardinal sache qu’il était aimé et qu’on se souvenait de lui à Noël», a déclaré l’un des chanteurs.

Ensuite, le groupe de la jeunesse catholique vietnamienne de Melbourne a mené une procession autour de la prison, en récitant le chapelet pour «les droits de l’Église et la disculpation complète et rapide de Son Éminence». Plusieurs jeunes Vietnamiens présents ont expliqué qu’ils avaient été inspirés par l’exemple du cardinal François-Xavier Nguyen Van Thuân, qui fut emprisonné par les autorités communistes au Vietnam pendant treize années, dont neuf en régime d’isolement. Jusqu’au décès du prélat vietnamien en 2002, Mgr Pell et le cardinal Thuân furent de proches amis.

Un des participants a expliqué que le rassemblement «s’est formé spontanément après qu’un individu portant le nom d’Albert Dreyfus a suggéré l’idée sur un média social plus tôt dans la journée». Une allusion claire au cas d’Alfred Dreyfus, cet officier militaire français juif jugé et condamné pour haute trahison par un tribunal secret en 1895, et disculpé après des années d’emprisonnement.

Même si une violente hostilité continue à sa manifester contre Mgr Pell, le doute s’est maintenant largement insinué dans l’opinion publique, même parmi les non-catholiques, sur sa culpabilité, et il n’est pas rare d’entendre dire que sa condamnation relève d’une erreur judiciaire retentissante résultant d’un préjugé. Le cardinal a reçu des milliers de lettres de soutien à l’occasion de Noël. L’archevêque de Sydney a récemment déclaré qu’il «se réjouissait de l’avancement du dossier de Mgr Pell devant la Haute Cour. […] Le cardinal a toujours maintenu son innocence et continue de le faire. […] Le jugement divisé de la Cour d’appel reflète l’opinion divisée parmi les jurés, les commentateurs juridiques et au sein de notre communauté. Pour le bien de tous ceux qui sont impliqués dans cette affaire, j’espère que l’appel sera entendu dès que possible», a-t-il poursuivi.

Source : Catholic News Agency

Rédaction SRP

Photo : Canley / Wikimedia Commons

 

>> Revenir à l’accueil