Facebook Twitter Linkedin Whatsapp
Bouton de la Rubrique Grand Angle

Interrogations au sujet du report de la béatification de Mgr Fulton Sheen

Le diocèse de Peoria (Illinois) a annoncé le 3 décembre 2019 qu’il avait été informé la veille par le Vatican que la béatification de Mgr Fulton Sheen, prévue pour le 21 décembre, était reportée «à la demande de quelques membres» de la Conférence des évêques catholiques des États-Unis, afin que «la cause soit examinée plus longtemps». Le diocèse a ajouté : «Dans le climat actuel, il est important que les fidèles sachent qu’il n’y a jamais eu d’allégation contre (l’archevêque) Sheen concernant l’abus d’un mineur».

Fulton Sheen

Originaire d’El Paso (Illinois), Fulton J. Sheen (1895-1979) fut ordonné prêtre en 1919. Agrégé en philosophie et professeur de théologie, il fut nommé évêque de Rochester, puis évêque auxiliaire de New-York en 1951. De 1950 à 1966, il fut directeur national de l’Œuvre pontificale de la propagation de la foi aux États-Unis. Ce fut un écrivain prolifique et un brillant orateur, pionnier de l’utilisation des médias pour promouvoir la foi catholique. Parfois surnommé le «premier télévangéliste», il anima plusieurs émissions télévisées et radiophoniques très populaires aux États-Unis, en particulier Life Is Worth Living («La vie vaut la peine d’être vécue»), qui fut aussi populaire que celles animées par des stars comme Frank Sinatra, et qui continue d’être rediffusée. Il utilisa ses émissions pour condamner Adolf Hitler pendant la Deuxième Guerre mondiale et Joseph Staline au début de la guerre froide. Il reçut deux Emmy Awards, les plus hautes récompenses pour la télévision. Auteur de quelque 80 livres, il publia en particulier une Vie du Christ qui connut un succès extraordinaire, et qui est devenue un classique de la littérature chrétienne. Sa cause de sainteté a été officiellement ouverte en 2003, et Benoît XVI lui a donné le titre de Vénérable en 2012. Le 5 juillet 2019, le pape François a signé un décret reconnaissant un miracle attribué à son intercession.

L’hypothèse a circulé que le report serait dû au fait que Mgr Fulton Sheen aurait été témoin d’un acte d’abus sexuel clérical et l’aurait couvert. Un procès avait été intenté par Robert Hoatson, alors prêtre dans l’archidiocèse de Newark en 2007, aujourd’hui réduit à l’état laïc et dirigeant une organisation appelée Road to Recovery, qui offre un soutien aux victimes d’abus sexuels cléricaux. Une personne qui a étudié le dossier de béatification a déclaré que «les actes du procès américain sont sur Internet depuis dix ans. Tout ce qui a été dit de la vie de Sheen a été examiné pendant la procédure de béatification.»

Selon une information rapportée par CNA le 4 décembre, la béatification de Mgr Fulton Sheen a été retardée à la demande de Mgr Salvatore Matano, évêque de Rochester, parce qu’il craignait que Mgr Sheen ne soit cité dans le rapport final d’une enquête en cours du procureur général de l’État sur les évêques et les diocèses de New York pour déterminer si l’un des huit diocèses catholiques romains de l’État avait dissimulé des actes ou des allégations d’abus sexuels commis par des employés. Apparemment, on craignait particulièrement que cela ne coïncide avec la béatification du 21 décembre. Les évêques américains consultés seraient parvenus à un consensus sur le fait qu’il serait «imprudent» de célébrer la béatification avant que le rapport du procureur général ait été publié et que la question soit résolue.

Dans sa déclaration du 3 décembre sur le report de la béatification, le diocèse de Peoria a déclaré qu’ «il a été définitivement démontré que [Sheen] était un modèle exemplaire de conduite chrétienne et un modèle de leadership dans l’Église. À aucun moment sa vie vertueuse n’a été remise en question» «Le diocèse de Peoria reste confiant que la conduite irréprochable de l’archevêque Sheen ne pourra qu’être démontrée davantage», a déclaré Mgr Daniel Jenky, l’évêque de Peoria.

Rédaction SRP

Source : CNA, La Croix

>> Revenir à l’accueil