Facebook Twitter Linkedin Whatsapp
Bouton de la Rubrique Grand Angle

Les communautés chrétiennes de Syrie en danger

La décision de Donald Trump de retirer les troupes américaines du Nord-Est de la Syrie (la région de Rojava) pourrait avoir scellé le sort des communautés chrétiennes – Arméniens, Assyriens, Chaldéens et Syriaques – qui vivent dans cette région et dont les origines remontent aux temps apostoliques. Elles ont déjà beaucoup souffert de la guerre civile syrienne au cours des huit dernières années et sont menacées de disparaître.

Ces dernières années, les villages chrétiens de Rojava ont vécu sous la protection des autorités kurdes séparatistes. Les Forces démocratiques syriennes (SDF) qui ont défendu la région aux côtés des troupes américaines jusqu’à leur retrait étaient majoritairement kurdes. Leur protection était cependant relative : les chrétiens ont été protégés par l’Unité de protection du peuple kurde (YPG), mais cette milice a été accusée à plusieurs reprises de saisir des biens chrétiens. Récemment, les autorités ecclésiastiques ont affirmé que des écoles chrétiennes avaient été fermées de force dans la région de Rojava.

Église en Syrie

La reprise des combats pourrait déclencher un nouvel exode, épuisant encore davantage les communautés chrétiennes. De 1,5 million au début du conflit, leur nombre serait aujourd’hui de moins de 500 000. Mgr Jacques Behnan Hindo, archevêque émérite syro-catholique de Hassaké-Nisibis, dans la région kurde de la Syrie, a déclaré : «Comme toujours, chacun a ses propres intérêts, mais ce sont nous, les chrétiens, qui en subirons les conséquences. […] Le conflit est devenu encore plus grave, et je crains que beaucoup n’émigrent.» Mgr Hindo a également appelé la communauté internationale à prendre ses responsabilité : «Les États-Unis, l’Italie, la France, le Royaume-Uni et l’Allemagne devraient tous faire leur mea culpa. Ils ont agi en Syrie pour leurs propres intérêts, se cachant derrière les idéaux de liberté et de démocratie. Au lieu de cela, ils n’ont rien fait d’autre qu’affaiblir notre pays.»

Source : The Tablet, AED France

Rédaction SRP

Photo : Tasnim News Agency / Wikimedia Commons

>> Revenir à l’accueil