Aveuglements, de Jean-François Colosimo

“L’idée de ces aveuglements […] est que les Lumières nous avaient promis un homme nouveau un monde nouveau, […] éclairé par la raison humaine. Deux siècles après, cet astre radieux qui nous promettait la descente du ciel sur la Terre […] est carbonisé. Il est comme ces astres morts, ces planètes mortes qui ne dégagent plus qu’une espèce de lumière aveuglante, un dernier halo”.
Ainsi commença Jean-François Colosimo, essayiste et directeur des éditions du Cerf, lors de la présentation de son livre Aveuglements à la librairie La Procure à Paris, devant une assistance assez nombreuse. Au côté de l’essayiste, son éditeur, le frère Renaud Escande orientait par ses questions les explications de l’auteur.
“Dieu est mort ? Les convulsions de son cadavre font chaque jour l’actualité. Sommes nous sortis de la religion ? […] Cette somme, ni polémique ni irénique, riche de rappels et d’explications, d’évènements et de portraits […] éclaire la généalogie secrète du nihilisme”. Une méditation brillante sur la crise de la modernité !

Jean-François Colosimo, Aveuglements, religions, guerres, civilisations, Éditions du Cerf, 2018, 541 pages, 22,90 €.

>> Revenir à l’accueil