Sur les neuf juges de la Cour suprême, quatre juges ont été nommés par des présidents démocrates, et cinq par des présidents républicains. Le dernier, Neil Gorsuch, fut nommé par le président Trump en avril dernier.

Première conséquence : la Cour suprême vient de rétablir, du moins partiellement, la validité du décret présidentiel concernant l’entrée sur le territoire des États-Unis de ressortissants de six pays considérés comme dangereux par le président Trump. La cour s’est également prononcée en faveur d’une paroisse luthérienne dans un procès qui opposait cette dernière à l’État du Missouri. Un arrêt apparemment mineur, mais aux conséquences importantes puisqu’il rend quasiment inopérant le fameux «amendement Blaine» qui interdisait les subventions publiques pour tout projet religieux et donc la mise en place du «chèque scolaire». Une victoire décisive pour les tenants de la liberté scolaire aux États-Unis.