Cardinal Sarah : La Force du Silence

Il est une pollution généralisée dont bien peu de nos écologistes patentés se soucient : celle que cause le bruit, ce faux ami qui, en envahissant notre psychisme, y agit comme une drogue et en vient à ronger jusqu’aux fibres de nos âmes, nous «désaccordant» de nous-mêmes, de nos semblables et de Dieu.

Le paradoxe du nouveau livre du cardinal Robert Sarah, La force du Silence, est que l’on puisse dire tant de choses sur le silence – et en dire d’aussi fortes –, sans aucun bavardage inutile… Mgr Sarah s’exprime en «expert», car il a lui-même appris lors de sa formation sacerdotale à apprivoiser le silence et à s’enfouir dans un silence ouvert à Dieu, et il est toujours fidèle à sa pratique, au milieu des activités les plus prenantes.

Cette méditation en forme de dialogue avec Nicolas Diat pose un diagnostic clairvoyant sur les maux de notre société bruyante, auxquels peu d’entre nous échappent, et sur leurs conséquences profondes pour notre équilibre personnel et notre vie intérieure. Mais elle dépasse très vite l’opposition dialectique silence/bruit pour explorer toutes les aspects du silence, des plus superficiels aux plus profonds, des plus extérieurs aux plus intérieurs, en nous traçant un itinéraire spirituel vers Celui qui «se révèle dans le silence intérieur de notre cœur». Parole et silence en viennent à s’unir et à se fondre l’un dans l’autre : comme en un dialogue secret, silence et Parole se répondent et se fécondent. Sa pensée, adossée a toute la tradition contemplative, nous mène au plus intime de la relation entre l’homme et son Créateur, qui n’est Parole que si l’homme est silence.

Dans le dernier chapitre du livre, un autre «expert» joint sa voix à celle de Mgr Sarah. Il s’agit de Dom Dysmas de Lassus, prieur général de l’ordre des chartreux, «dont la vocation est de vaquer au silence et à la solitude de la cellule», non pas pour rechercher le silence en lui-même, mais «pour rechercher l’intimité avec Dieu par le moyen du silence».

Ce livre est une véritable «manuductio» : le cardinal Sarah vient nous prendre par la main pour nous guider et nous emmener sur les chemins du silence, où Dieu se révèle à l’âme. Alors, laissez-vous prendre par la main…

Cardinal Sarah avec Nicolas Diat, La force du silence. Contre la dictature du bruit, Paris, éditions Fayard, septembre 2016, 373 p., 21,90 €.

Laure-Marie de Synthe