SMART READING PRESS - Lire autrement l'information

bouton d'accès à la revue de presse

Le pape invité en Corée du Nord

Le président nord-coréen souhaite recevoir «avec enthousiasme» le pape François. Le dégel des relations de la Corée du Nord avec la Corée du Sud et les États-Unis semble s’amplifier, avec une ouverture vers le catholicisme. Le journal La Croix du 9 octobre rappelle le rôle important du président sud-coréen dans cette ouverture de la Corée du Nord :

Logo du journal La Croix

«C’est le président sud-coréen, Moon Jae-in, fervent catholique s’inspirant de la “diplomatie du dialogue” chère au pape François, qui est à l’origine de cette démarche. […] Selon le porte-parole de la présidence sud-coréenne, “Kim veut faire savoir au pape François son désir de paix.”»

Le journal relève également une forme de confiance des Nord-Coréens envers les catholiques :

«En 2017, un diplomate nord-coréen exprimait clairement à l’envoyé spécial de La Croix en Corée du Nord, que “les organisations humanitaires catholiques faisaient du très bon travail en Corée du Nord ; elles sont sérieuses, efficaces et nous leur faisons confiance car elles sont plus honnêtes et sincères que d’autres grandes organisations laïques qui nous envoient des espions”.»

Lire la suite


Vidéo à la une


SAINT PAUL VI
Le Christ, l'Église et la mission

Entretien avec Dom Paul MAHIEU, moine et prêtre à l'abbaye de Solesmes, docteur en théologie


  • Vidéo

Dans la SRP de la semaine dernière...

  • All

Il y a deux semaines...

  • All

brèves

Adieu à la Superba

Montserrat Caballé
Elle a tenu l’une des premières places sur la scène lyrique pendant trois décennies. Montserrat Caballé est décédée le 6 octobre dernier à l'âge de 85 ans. Surnommée la «Superba» en raison de son incomparable technique vocale, elle était célèbre pour ses grands rôles à l’opéra. Elle a également interprété des grandes œuvres de la musique sacrée. Sa carrière fut marquée par une grande curiosité et par la volonté de ne pas se reposer sur ses succès, en élargissant sans cesse son répertoire par des œuvres oubliées. Aussi célèbres que ses pianissimi étaient ses fous-rires, son sens de l’humour et sa générosité à toute épreuve. Connue pour sa foi profonde, elle disait que «chanter La Vierge ou Marie-Magdeleine de Jules Massenet... c’est comme si vous ressentiez la douleur profonde de la Mère de Dieu.»
Source : Olyrix
Photo Generalitat de Catalunya

Le pape François invité en Corée du Nord

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a déclaré qu’il était prêt à recevoir «avec enthousiasme» le pape François à Pyongyang. «Cette invitation du leader nord-coréen au pape François relève d’une habile stratégie diplomatique visant à donner de lui une image “d’homme de paix” à la communauté internationale. Diabolisé depuis son entrée en fonction à Pyongyang, en décembre 2011, à travers ses essais nucléaires, Kim Jong-un a vu progressivement sa réputation de dictateur sanguinaire se métamorphoser en celle d’un dirigeant souriant, ouvert, prêt à dialoguer et à pacifier la péninsule coréenne toujours en guerre» explique La Croix. L’invitation sera délivrée personnellement par le président sud-coréen Moon Jae-in lors de sa visite au Vatican le 18 octobre. Il n’existe aucune relation diplomatique officielle entre le Vatican et la Corée du Nord.
Sources : Agence Fides, La Croix

Abus sexuels dans l’Église : la Corref favorable à une commission d’enquête

La Conférence des religieux et religieuses de France (Corref) s’est déclarée favorable à ce qu'une commission d’enquête soit créée pour «faire la lumière» sur les abus sexuels dans l’Église. Toutefois, elle précise qu’il est «indispensable que sa saisine soit sur l’ensemble des institutions qui prennent en charge des mineurs et des personnes vulnérables (Éducation nationale, mouvements sportifs, etc.), puisque l’obligation de leur protection les implique et les engage toutes».
Une telle commission «constituée de personnalités de la société civile et d’experts (psychologues, juristes, historiens, sociologues, théologiens...)», pourrait porter «un regard indépendant sur les dysfonctionnements ecclésiaux et les mécanismes qui ont engendré des abus, jusqu’aux agressions sexuelles. Elle pourrait alors préconiser de meilleurs moyens de prévention et de protection».
Source : Le Figaro

Science et idéologie

Genres à l'étude
Des chercheurs américains affirment que les études sur le gender, le queer, etc. sont des documents idéologiques avant d’être scientifiques : «Le savoir basé de moins en moins sur le fait de trouver la vérité et de plus en plus sur le fait de s’occuper de certaines “complaintes” est devenu établi, presque totalement dominant, au sein de [certains champs des sciences sociales], et les chercheurs brutalisent de plus en plus les étudiants, les administrateurs et les autres départements qui n’adhèrent pas à leur vision du monde» écrivent-ils. «Il y a un problème de production du savoir au sein de champs qui ont été corrompus par les “grievance studies” nées du socio-constructivisme et du scepticisme radical. Parmi les problèmes, il y a la manière dont des sujets comme la race, le genre, la sexualité, la société et la culture sont traités par la recherche».
Source : Areomagazine

Le père Thierry Magnin lauréat du prix Humanisme Chrétien 2018

Recteur de l’université catholique de Lyon, docteur en sciences physiques et en théologie, le père Thierry Magnin vient de publier Penser l’humain au temps de l’homme augmenté (Albin Michel), un livre dans lequel, à l’heure du transhumanisme et des biotechnologies, de l’intelligence artificielle et de la robotique, il pose la question de savoir quel monde nous voulons vivre. Fort d’une connaissance approfondie des évolutions technologiques, il cherche à discerner en quoi les progrès technologiques peuvent servir la dignité de l’homme ou asservir celui-ci en maximisant son utilité et souligne l’inquiétant déficit de réflexion anthropologique qui domine les débats bioéthiques actuels.
Le prix sera remis au Père Magnin le 16 novembre 2018, dans le cadre des Entretiens de Valpré, à Ecully-Lyon.

Le secret pontifical

Le secret
Dans le cadre de l’affaire McCarrrick, le cardinal Ouellet a évoqué le secret pontifical pour s'abstenir de divulguer publiquement certains faits graves. Il s’agit d’une règle de confidentialité protégeant les informations sensibles relatives à la gouvernance de l'Église universelle. Les personnes liées par ce secret prêtent serment au début de leur service dans la Curie ou dans le corps diplomatique, en promettant «en aucune manière, sous n'importe quel prétexte, soit de plus grand bien, soit de raison très urgente et très grave», de le briser. Sont couverts les communications diplomatiques des nonciatures, les dossiers privés, les recommandations sur les clercs dont une promotion est envisagée et les processus pénaux relatifs aux crimes majeurs traités par la Congrégation pour la doctrine de la foi (y compris les affaires de violences sexuelles sur mineurs). Il est censé protéger la vie privée des victimes, la réputation de l'accusé et la confidentialité des accusateurs, qui pourraient être sous l'autorité d'une personne sous enquête. Seul le pape (ou une personne habilitée par lui) peut ordonner une déclassification. Les autorités curiales agissant sans autorisation, même pour le bien supposé de l'Église, se verraient imposer des mesures disciplinaires.
Source : Catholic World Report

Courrier des lecteurs

entrée au courrier des lecteurs

Recevoir la Smart Reading Press

bouton d'inscription

vidéos Anthropologie facile

Faites un don

button(1)

Actualités AFCP

Toute l'actualité est ici


encart des sessions

Renseignements et préinscription sur asso-afcp.fr

Actualités IKW

Toutes les informations sont ici


Découvrez la formation proposée par l'institut IKW !

Vous pouvez trouver les dates de formation et consulter le nouveau dépliant sur le site de l'AFCP.


Témoignages d'étudiants de l'IKW

Recevez la Smart Reading Press

En renseignant votre adresse e-mail, vous acceptez de recevoir chaque semaine nos derniers articles par courrier électronique. L'utilisation de vos données est précisée dans notre politique de confidentialité.

Vous pouvez à tout moment vous désinscrire à l'aide des liens de désinscription au bas de la lettre d'alerte hebdomadaire, ou en nous contactant à l'adresse suivante : communication(arobase)srp-presse.fr

 

Merci pour votre inscription ! Une demande de confirmation va vous être envoyée par courriel.